AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 cry me a river ♦ haruki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: cry me a river ♦ haruki   Dim 3 Déc - 16:13


bad days

C'était un mauvais jour, un de ceux où on se lève du pied gauche, un de ceux où tout va mal, le chat a été malade cette nuit, quelqu'un a fait des traces de pneus sur la pelouse du devant, il y a eu des cauchemars, tellement de cauchemars qu'on préférerait rester éveillé encore et encore à en mourir pour ne plus jamais voir ces images.
C'était un de ces jours-là pour Hanae. Elle se sentait faible et malade, comme si elle couvait une grippe, mais elle savait que c'était « simplement » son corps qui disait stop aux cauchemars et réclamait les anti-dépresseurs dont elle tentait de se sevrer. Elle ne voulait pas les prendre, parce qu'ils lui mettaient du brouillard dans la tête, parce qu'elle perdait quand elle les prenait ce lien pourtant indispensable qu'elle entretenait avec l'art, la passion, la poésie, parce qu'elle avait l'impression de se perdre elle-même aussi.
Alors quand ce gars sans visage la bouscula dans le couloir de l'université, qu'elle ne parvint pas à garder l'équilibre et s'envola pour atterrir deux bons mètres plus loin sur ses genoux qui, déjà, s'écorchaient et saignaient contre le carrelage, ce fut trop. Au Japon, on ne montre pas ses émotions, alors elle dut lutter pour réprimer ses larmes, à s'en mordre le poing, et tenter malgré sa vision embuée de rassembler ses livres qui s'étaient éparpillés autour d'elle. Le responsable de cet accident était déjà loin quant à lui, et c'était tant mieux parce qu'elle était si à cran que si elle avait pu lui mettre la main dessus, il aurait souffert.
Tentant de se ressaisir et de calmer ses tremblements, Hanae redressa la tête. Elle était toujours à genoux, toute entière consacrée à sa peine et à la tâche qu'elle s'était allouée - l'un de ses classeurs s'était ouvert et ses précieuses notes étaient éparpillées tout autour d'elle, laissant disparaître le soin minutieux qu'elle avait consacré à leur classement. Essuyant encore une fois ses joues trempées malgré ses efforts, elle croisa le regard d'Haruki, un élève qu'elle fréquentait de temps à autres, même s'ils ne suivaient pas les mêmes cours. Embarrassée qu'il la voie dans cet état, elle rougit et détourna le regard.
Fichue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: cry me a river ♦ haruki   Lun 4 Déc - 12:46

l'université, un lieu qui est cher à mon coeur et en même temps parfois qui me donne l'impression d'être en prison. Lieu qui me rappelle que je suis bien vivant mais aussi différents des autres étudiants. Malade, je le suis mais peu de personne ne le savent je dirais même personne mis à part les étudiants qui partagent ma chambre. Aujourd'hui je suis bien fatigué mon traitement de la veille a été assez lourds et a provoquer des effets secondaires. Pourtant je ne peux pas me permettre de louper des cours. Je sors d'un cours j'ai du temps avant de ré-enchainé. Je marche quand soudain je vois une étudiante les mains tremblante à genoux entrain de ramasser des notes. Je m'approche d'elle je m'agenouille et commence à l'aider.

"Est ce que ça va? Je vais t'aider."


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: cry me a river ♦ haruki   Ven 8 Déc - 21:44


bad days

Quand elle se sentait mal, Hanae voyait comme une brume rouge à la périphérie de son regard. Son coeur battait plus vite, elle le sentait comme remonter dans sa gorge, et elle tremblait. Au moins, ses larmes s'étaient calmée, même si, sa peau marquant vite, on ne pouvait ignorer qu'elle avait pleuré... Fichus yeux rouge et fichue pudeur japonaise !
"Est ce que ça va? Je vais t'aider."
Elle leva les yeux et hocha la tête, tentant de se reprendre. Elle avait la tête qui tournait légèrement à cause du manque de sommeil, mais il faudrait bien tenir le coup, comme toujours. Une fois toutes ses affaires en main, elle s'appuya sur la main que le jeune homme lui tendait pour se relever et grimaça. L'un de ses genoux s'était fendu et saignait, une sensation qu'elle haïssait.
— Merci... Hum, désolée.
Elle ne savait même pas pourquoi elle s'excusait, mais elle sentait qu'elle avait besoin de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: cry me a river ♦ haruki   

Revenir en haut Aller en bas
 
cry me a river ♦ haruki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gorille de Cross River
» 7 JOURS A RIVER FALLS (Tome 1) d'Alexis Aubenque
» The River Flows In You
» UN AUTOMNE A RIVER FALLS (Tome 2) d'Alexis Aubenque
» Enya\LOTR . The River Sings . gard version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: bunkyō :: universités-
Sauter vers: