AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 gonna pop your bubblegum heart -- nemo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

kaze's property

avatar : kunpimook bhuwakul.
multi : kohaku de la rivière, shiki dans les jardins.
crédits : oursblanc. ♡
messages : 637
date d'inscription : 16/11/2017



âge : 22 ans.
métier : leader, chanteur et second guitariste des tokyo banshees.
les amours : invariables - chantier coupable.
quartier : shi-buya.


MessageSujet: gonna pop your bubblegum heart -- nemo   Ven 8 Déc - 19:34


gonna pop your bubblegum heart -- le vent qui s'abat sur sa figure, et les mains qui s'enfoncent un peu plus dans les poches. reiko le dos collé au mur, qui termine sa clope, le soupir qui s'échappe dans une buée mêlée à la fumée - l'inspiration profonde pour ne pas en perdre une seule miette. nuit déjà tombée sur la ville, étudiants qui s'attèlent à fuir ou au contraire entamer deux prochaines longues heures - lui qui dans la foule, cherche de son regard une tête d'un rose bonbon presque surréaliste. lui qui presque statue fait un peu craquer ses épaules, se remet droit - la lèvre inférieure pincée, la hâte qui se joue dans les tréfonds de ses tripes. revoir ce visage, si lissé qu'il aurait tout à faire rougir de honte une pauvre poupée - presque sortie d'un conte tant la question se pose, nemo d'une autre planète, nemo parmi les imparfaits qui n'ont qu'à envier sa manière de sourire, légère, presque indicible. et le bout de son nez qui se plisse, le mégot qu'il laisse tomber au sol, écrase de sa pompe un peu crasseuse, terreuse - des années qu'il a jamais pensé à en changer, à croire que les souvenirs se font trop douloureux pour chercher du nouveau ailleurs.

et peut-être que ça fait mal parfois - de le voir éclater de rire, laissant derrière lui comme une amertume, comme un regret, comme une aventure dans l'oeil du cyclone. la gorge qui se fait racler, la tête qu'il secoue en nichant le reste de sa face contre son écharpe - à zieuter encore, sans trouver l'élu de la taquinerie, de l'oubli. puis ça vient, ça débarque comme une étoile filante, ça rehausse sa face d'un rictus sournois. à peine lui laisse-t-il le temps de respirer, que reiko se rue, enroule son bras autour de ses épaules frêles, presque cassables.
- tu prends ton temps. j'savais pas que ton deuxième prénom c'était désiré. rire qu'il laisse échapper, sans tenter ne serait-ce une seconde de le contenir - et il a déjà commencé à marcher, évitant le campus au possible, lieu de tabou, lieu qu'il aurait pu convoiter s'il avait eu la bonne idée de prendre la voie qui paraissait réelle, la plus logique. la plus triste aussi - peut-être. deux choses du coup ! on doit aller bouffer, j'sais pas où. où tu veux. et j'dois voir ta cave pour voir qui t'a enfermé. la main termine dans sa tignasse - qu'il met dans un bordel à peine croyable, gâchant toute crédibilité, à le ramener sur terre pour pas être le seul à s'y débattre.

- - - - ☆ - - - -

livin' on a prayer -- si tu mourais ce serait comme si on m'enlevait les os. personne ne saurait pourquoi, mais je m'effondrerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : khs -- (ex)toppdogg
crédits : laulau ♡♡♡
messages : 84
date d'inscription : 30/11/2017



âge : 20
métier : employé dans un zoo
les amours : déconstruites
quartier : n'importe où sauf chez lui


MessageSujet: Re: gonna pop your bubblegum heart -- nemo   Dim 10 Déc - 18:50


gonna pop your bubblegum heart -- Les lèvres rongées, les doigts bouffés et sur le papier, des notes insuffisantes – quelques soupirs et un bout de son âme qui s’éparpillent dans l’air, vague sourire sur la tronche après quelques sms échangés. Nemo mal à l’aise avec ses doigts trop longs trop fins ses cheveux trop longs trop fins sa carrure d’enfant-fille, nemo fatigué a voulu s’assumer, s’aimer en abandonnant le brun de sa tignasse anarchique, l’a recouverte d’un rose si doux qu’il en paraît blanc à la lumière du soleil. Nemo qui regrettait, jusqu’à ce qu’il aperçoive deux ou trois étoiles au fin fond de tes yeux.

Grimace aux relents méprisants qui tord sa bouche quand il sort et qu’il te voit – un frisson agite ses épaules, et il lâche un soupir gorgé de faux regret. « c’est toi qui étais trop pressé de me voir. » rictus qui relève les commissures de ses lippes, il se hisse sur la pointe de ses petits pieds pour les plaquer sur ta joue ; affection qui déborde en traces rouges sur ses joues-porcelaine, tu traces déjà et il peine à garder le rythme.

Il t’écoute à peine, trop occupé à s’offenser du désordre que tu mets dans ses mèches déjà trop rebelles à son goût de perfectionniste raté ; yeux fermés l’espace d’un instant pour savourer la caresse, et pupilles qui brillent quand il les rouvre et te décoche un de ses sourires d’enfant, de ceux qui donnent l’impression qu’il a huit ans. « ok. J’ai envie de ramens. Tu payes, hein ? » il a déjà les paupières qui papillonnent et la supplication sur le bout de la langue – pas que les temps soient particulièrement durs, mais plus qu’il aime qu’on s’occupe de lui.

Et y a son expression qui change à la mention de la cave, en un hybride d’affection et de perversité malsaine, le genre qui jure avec le rose de ses cheveux, la couleur de ses yeux. « tu sais qu’en t’invitant à voir ma cave, je t’invitais à plus jamais en sortir ? » ça paraît anodin, au milieu de votre conversation – beaucoup moins sans le contexte – mais une part, infime, se dit que c’est pas une si mauvaise idée. Regard fuyant, lèvres de nouveau mastiquées et il plonge les mains dans les poches de sa veste, pensif. « j’crois que c’est le moment où j’te demande ce que tu deviens. » il a l’air incertain ; l’est probablement, en quelque sorte. « alors, reiko, tu deviens quoi ? à part un tas de merde, sur le plan vestimentaire. » la remarque aussi acérée que son sourire est doux ; il taquine, les jurons qui roulent sur sa langue offusquent et lui rit. A force de traîner dans les bas-fonds de tokyo on en chope les tics, à défaut des morpions.
« sérieusement, j’suis pratiquement sûr que tes pompes ont la lèpre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

kaze's property

avatar : kunpimook bhuwakul.
multi : kohaku de la rivière, shiki dans les jardins.
crédits : oursblanc. ♡
messages : 637
date d'inscription : 16/11/2017



âge : 22 ans.
métier : leader, chanteur et second guitariste des tokyo banshees.
les amours : invariables - chantier coupable.
quartier : shi-buya.


MessageSujet: Re: gonna pop your bubblegum heart -- nemo   Lun 18 Déc - 12:47


gonna pop your bubblegum heart -- plongée dans le microcosme - dans la bienséance et la protection parfois un peu trop abusive. reiko qui la tête parfois trop hors de l'eau manque le risque de l'apnée - sous-couvert de se noyer. lèvre inférieure qu'il pince, les bras toujours autour des épaules, incapables de bouger, vissées pour garder un sourire ensoleillé aussi proche de son coeur qu'il le peut - égoïste, sans doute. nemo, nemo qui dans toute sa splendeur peut pas s'en empêcher, comme d'une candeur souillée qu'il continue cependant d'alimenter en battant des cils, en passant la paume d'une main sous son menton - feignant le félin innocent. nemo qui berne tout le monde - et même lui dans sa grande mansuétude qui se laisse prendre au jeu, qui pourrait l'envoyer dans un autre univers s'il pouvait mettre sa pauvre âme en sûreté. pas les moyens, pas l'intelligence, lui il fait que se contenter de ce qu'il peut faire - au moins proposer de quoi rassasier le ventre creux, demandeur après une longue journée à faire travailler les méninges rouillées. et reiko, reiko un peu étranger à ces lieux sur lesquels il a jamais posé les pieds - qui des bancs n'a eu que des descriptions précises, mais qui de lui-même n'a pu en essayer l'assise. les sourcils qui se froncent - et le coude qui vient cogner les côtes xylophones du bonbon rose pastel.

- héé j'te permets pas. visage à demi-outré, regard qui se perd à peine quelques secondes sur le sujet du débat - ses pompes qui n'ont de cesse d'éveiller des curiosités, tant elles ont des histoires à raconter, tant elles véhiculent un passé qu'il refuse de jeter -
partisan d'un no-future et d'un no-present.
- j'réponds dans l'ordre, vu que tu bavasses trop, pire qu'une gonzesse. tête qui se hoche pour s'auto-approuver, les yeux qui cherchent la route de mémoire pour se poser quelque part. oui j'peux te payer la bouffe. oui aussi, mais c'est pas comme si tu m'faisais peur nemo, j'te connais. sans doute assez pour ne jamais réellement se décoller, premier amour au masculin qui laisse un peu plus que de la craie sur un coeur éreinté.
- et j'deviens - j'deviens -
à peu près quelque chose.
- on a fait l'dernier concert la semaine dernière. avec renji on prépare de nouvelles dates, d'nouveaux projets. ça roule - sourire qui grandit. ouais ça roule vraiment bien. pas de quoi se plaindre, ni de quoi avoir peur, juste le nom à la rigueur qui aurait à subir des modifications - tokyo banshees, sorte de rire qui menace de sortir, mais qui pour le moment n'a trouvé aucune identité dignement remplaçante.

- et toi ? hm ? toujours à murmurer à l'oreille des perroquets ?

- - - - ☆ - - - -

livin' on a prayer -- si tu mourais ce serait comme si on m'enlevait les os. personne ne saurait pourquoi, mais je m'effondrerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: gonna pop your bubblegum heart -- nemo   

Revenir en haut Aller en bas
 
gonna pop your bubblegum heart -- nemo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOOMER DE BUBBLEGUM CRISIS - 1/8 SOFT VINYL
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» [Jeu vidéo] Nemo’s secret - Le Nautilus
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: bunkyō :: universités-
Sauter vers: