AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.

Partagez | 
 

 (what if i'd disbelieve you)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
東京住人

avatar

avatar : annie marie
crédits : ava: sadlyme ; signa: beerus
messages : 20
date d'inscription : 02/01/2018

Oh baby, don't you know I suffer? Oh baby, can you hear me moan? You caught me under false pretenses.
How long before you let me go?




ficheliens
phoneinsta


âge : 21 y/o
métier : étudiante en astronomie quand elle daigne se rendre en cours, des ptits jobs qui se succèdent et ne se ressemblent pas
les amours : volage, elle y met peu de coeur mais prête un corps. incandescence
quartier : bunkyō

MessageSujet: (what if i'd disbelieve you)   Lun 8 Jan - 19:13


charley ran

nom -- charley prénom -- ran âge -- 21 y/o date et lieu de naissance -- london, 26 mai origines -- UK x Japon métier/études -- étudiante en astronomie visant la nasa mais sa présence irrégulière n'aide pas + enchaîne les p'tits jobs pour payer sa place sous un toit où elle ne va pas. statut civil -- nomade. sans attache, elle se détache, ne fait que traverser, se laisse transpercer et déchirer, sans rien retenir contre elle, sans que rien ne dure jamais comme l’éternité entre ses mains, persuadée que tous s’en iront toujours pour mieux répandre les fantômes mourant de leurs souvenirs dans des ciels trop sombres. sauf qu’elle sera toujours la première à disparaître sans plus rien dire après avoir fait pan. orientation sexuelle -- elle préfère les hommes mais un corps reste un corps. pan. traits de caractère -- fascinée – lunatique – secrète – explosive – logique désaxée – nébuleuse – égoïste malgré elle – peur de rien – inconstante – parfois elle force à rester en orbite, parfois elle plombe, dégaine ses mots comme des météorites pour écraser à terre, alors qu’elle, elle s’éparpille avec ses rires comme des billes et ses idées brûlantes – supernova en ébullition. elle fonctionne par cycles souvent passagers. l’obsession et les nuits à errer en ville dans des quêtes dont elle seule a les clés. les trous noirs dans lesquelles elle se jette, persuadée qu’il y a un autre monde à explorer de l’autre côté. la fatigue et les journées à dormir loin des bouquins de sciences et du monde et des gens qui aiguisent ses sens et liment ses ruses. elle prend autant qu’elle donne mais n’a de réelles attentions que pour une poignée de matières physiques. elle croit peut-être son corps fait de métal, le sang solide, indestructible et inébranlable. c’est pour ça qu’elle s’égrène, fonce, s’éprouve en combustion. elle cherche ses limites, déjà exemptes de pudeur.

it was coming for all of us

cry me a river

les secrets // n’a pas encore trouvé le groupe qui fera revivre les standards des Beatles comme le faisait le groupe de son père. en attendant Tao subit sa propagande sans relâche, elle y croit plus que prévu. c’est sans fondement. un jour peut-être – a peur de l’eau. une presque noyade lui a laissé des séquelles. – fait semblant d’aimer l’alcool mais préfère plus fort. juste à l’occaz’ – les aliens existent, elle en a la preuve. – sans le vouloir, sans l’admettre, elle est trop dépendante des enfants terribles. – c’est pas la cirrhose qui a vraiment vaincu son père. – elle semble lui vouer un culte, elle en parle comme si il était encore là même si elle ne cache pas qu’elle marche dans ses pas. sauf qu’elle le hait aussi pour l’avoir laissé là et ça la ronge. enfant perdue, enfant seule. – mais elle hait aussi cette femme qu’elle ne connaît, qui vit probablement ici aussi et un jour, elle paiera. – toujours le nez en l’air, elle tombera toujours la première. – désir de prouver qu’elle a l’droit d’être là, surtout à elle-même. – elle aime étudier pour sortir sa science et pour mieux frapper – mais le rapport à la hiérarchie et à l’autorité dans c’pays, ça la rend (un peu plus) folle. à vomir. – si elle a des élans autoritaires et des exigences, c'est pour s'donner l'air d'contrôler la situation alors qu'en réalité elle s'en fout (presque).

les topics

(mdr le truc que je remplis jamais)

nom du topic -- [url=url du rp]pseudo du partenaire[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : annie marie
crédits : ava: sadlyme ; signa: beerus
messages : 20
date d'inscription : 02/01/2018

Oh baby, don't you know I suffer? Oh baby, can you hear me moan? You caught me under false pretenses.
How long before you let me go?




ficheliens
phoneinsta


âge : 21 y/o
métier : étudiante en astronomie quand elle daigne se rendre en cours, des ptits jobs qui se succèdent et ne se ressemblent pas
les amours : volage, elle y met peu de coeur mais prête un corps. incandescence
quartier : bunkyō

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Lun 8 Jan - 19:14

coeur terrible (de l'univers)

(maya) uc
(tao) uc
(mousse) uc uc

constellation

(uc) uc uc
(uc) uc uc
(uc) uc uc

galaxie

(uc) uc uc
(uc) uc uc
(uc) uc uc





et à vous :naana:


Dernière édition par Charley Ran le Mar 9 Jan - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : song minho
multi : yasuo
crédits : skate vibe
messages : 43
date d'inscription : 01/01/2018

i spent like a year and a half feeling sorry for myself 'cause i thought love ain't make sense anymore



âge : 22
métier : des travaux misérables qui donnent même pas de quoi avoir envie d'être heureux.
les amours : un petit goût de désastre, rien de bien méchant, le coeur juste trop demandeur.
quartier : bunkyō, faux éclats.

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Lun 8 Jan - 19:33

:heyu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : annie marie
crédits : ava: sadlyme ; signa: beerus
messages : 20
date d'inscription : 02/01/2018

Oh baby, don't you know I suffer? Oh baby, can you hear me moan? You caught me under false pretenses.
How long before you let me go?




ficheliens
phoneinsta


âge : 21 y/o
métier : étudiante en astronomie quand elle daigne se rendre en cours, des ptits jobs qui se succèdent et ne se ressemblent pas
les amours : volage, elle y met peu de coeur mais prête un corps. incandescence
quartier : bunkyō

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Lun 8 Jan - 21:20

:slt:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : kim ji won
multi : hoa
crédits : kwnkj
messages : 198
date d'inscription : 27/12/2017


présentationliens
naotaojudeaoiisao
telinstapokédex


âge : 21 yo
métier : il décroche de tout sauf des étoiles, le soir vend des tickets pour quelques sensations éphémères
les amours : du tout bancal, du à peine réparable
quartier : bunkyō, sa part de tokyo (les horizons sont gris)

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Mar 9 Jan - 21:39

:barre:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : annie marie
crédits : ava: sadlyme ; signa: beerus
messages : 20
date d'inscription : 02/01/2018

Oh baby, don't you know I suffer? Oh baby, can you hear me moan? You caught me under false pretenses.
How long before you let me go?




ficheliens
phoneinsta


âge : 21 y/o
métier : étudiante en astronomie quand elle daigne se rendre en cours, des ptits jobs qui se succèdent et ne se ressemblent pas
les amours : volage, elle y met peu de coeur mais prête un corps. incandescence
quartier : bunkyō

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Mar 9 Jan - 23:26

:oulala:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : son sohee
crédits : me
messages : 102
date d'inscription : 01/01/2018



âge : twenty-for me
métier : les cheveux embourbés du parfum lourd de l'aigre café noir, les bouts des doigts grisés par le charbon d'un fusain noir, le cœur saccadé par les cliquetis d'un appareil photographique argenté, Mimi subvient à ses besoins en tant que serveuse à un coffeeshop, boucle ses mois en tant qu'illustratrice botanique, et s'endort les nuits en rêvant d'être la voleuse des images, du temps, des instants.

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Dim 21 Jan - 20:14

:*-*:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
東京住人

avatar

avatar : Park Bo Gum
crédits : ice and fire.
messages : 63
date d'inscription : 19/01/2018

âge : 23
métier : projectionniste dans un cinéma vintage
les amours : amères, imaginaires et furtives
quartier : shinjuku la beauté de l'éphémère

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Dim 21 Jan - 21:22

:moustaki: ou comment ajouter mon smiley à l'édifice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
東京住人

avatar

avatar : annie marie
crédits : ava: sadlyme ; signa: beerus
messages : 20
date d'inscription : 02/01/2018

Oh baby, don't you know I suffer? Oh baby, can you hear me moan? You caught me under false pretenses.
How long before you let me go?




ficheliens
phoneinsta


âge : 21 y/o
métier : étudiante en astronomie quand elle daigne se rendre en cours, des ptits jobs qui se succèdent et ne se ressemblent pas
les amours : volage, elle y met peu de coeur mais prête un corps. incandescence
quartier : bunkyō

MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   Ven 26 Jan - 18:06

olalala des cuties, vous êtes beaux :tombe:

mais je passais malheureusement en mode furtif ( même pas le temps de faire des bisous à tout le monde pour ne plus être une newbie :pkpk: )

du coup, la semaine prochaine, quand ça sera plus calme au boulot pour moi, je reviens vous poker :o3: :hhé:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (what if i'd disbelieve you)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(what if i'd disbelieve you)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: douces hostilités :: construction :: les liens-
Sauter vers: