AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 somethin kinda crazy | ft. mei & effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

東京住人

avatar : jung soojung - krystal.
multi : none.
crédits : ©spring bloom (avatar), © .bizzle (sign).
messages : 126
date d'inscription : 21/12/2017




fiche, liens, phone, insta, poké


âge : 25 yo.
métier : héritière, étudiante en droit, membre d'un groupe de danse (sparkling monsters).
quartier : minato.


MessageSujet: somethin kinda crazy | ft. mei & effy   Dim 4 Fév - 20:58



somethin kinda crazy
featuring. ueno mei + tenue


Le temps déferlait au rythme des minutes, emportant dans son sillage toutes les noirceurs de son âme de despote. Sa voix ne se résumait non plus par des cris oppressifs mais plutôt par des susurrements mièvres, de sorte qu'on ne la reconnaisse plus et qu'elle puisse se glisser plus aisément dans son nouvel accoutrement. On pouvait dire qu'elle s'était transformée depuis le temps, en l'espace de quelques années seulement. C'était comme si elle avait cédé sa place à quelqu'un d'autre. Quelqu'un de bien meilleur et qui pourtant, ne cessait de lui rappeler ce qu'elle était avant. Elle ne s'en plaignait que rarement pourtant, parce qu'elle le méritait bien.

C'était ce qu'elle se disait, à chaque fois qu'elle passait devant ce foutu miroir qui décorait son hall. Une des rares choses qu'elle ne s'était pas elle-même payée dans cet appartement. Un des rares cadeaux qu'elle acceptait de son misérable paternel. Un miroir qui ne semblait pas du tout à sa place dans ce décor plein de sobriété. Il respirait bien trop le faste à son goût, mais sa propre poche n'avait pas de quoi assez se payer un nouveau miroir – l'ancien ayant été brisé après qu'un de ses amis ait eu la bonne idée d'organiser une fête un peu trop surprise chez elle.
Réarrangeant une dernière mèche rebelle grâce à ce satané miroir, Effy vérifia ensuite le résultat final avant de se dépêcher de sortir. Sa place dans l'amphithéâtre de l'université l'attendait bien sagement et il serait incorrect de la faire attendre plus longtemps.

La posture droite, la jeune femme parcourait les rues de Shibuya à la recherche de son café du matin. À défaut de n'avoir rien mangé depuis le début de cette journée, elle pouvait nourrir son corps et son esprit avec – beaucoup – de caféine. Mais, bien trop heureuse d'enfin avoir le gobelet de sa boisson dans ses mains, elle fut bien vite rattrapée dans son élan. En se retournant vers la rue, elle avait percuté une inconnue peu vêtue, l'aspergeant de son café chaud. Mille excuses franchirent ses lèvres peinées, tandis qu'elle s'efforçait de trouver de quoi l'essuyer dans son sac. « Je suis tellement désolée ! » Puis lorsque ce fut le cas, miracle, ses yeux croisèrent les siens, ceux de l'inconnue, et il lui sembla qu'un flash était apparu. La première pensée qui lui traversa l'esprit était qu'elle ne semblait pas indésirable, puis que ce visage lui disait grandement quelque chose. « Excusez-moi, on se connaît ? » eut-elle le culot de demander.
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: somethin kinda crazy | ft. mei & effy   Mer 7 Fév - 19:38



somethin kinda crazy
featuring. kings effy + tenue


La nuit s’est éternisée. En entendant que la boite avait besoin de bras pour nettoyer la salle aux petites heures du matin, elle s’est proposé sans réfléchir, bien trop heureuse de pouvoir avoir quelques billets en plus. Lorsque, courbaturée de partout, elle est retournée dans les vestiaires des danseuses pour se changer, elle a pu constater que quelqu’un s’était déjà chargée de vider son casier pour elle. ”Et merde”. Elle n’est pas en tenue indécente mais elle va se les geler, et Mei marmonne un moment dans sa barbe toutes les insultes qu’elle connaît en se dirigeant vers la porte arrière de l’établissement. Un des gardes se propose de la ramener chez elle, mais elle s’excuse en lui disant qu’elle est fatiguée. C’est vrai : elle sait la demande loin de l’innocence, puisque ce n’est pas la première fois qu’il lui propose. C’est rare qu’elle dise non à une bonne occasion de s’envoyer en l’air, mais elle a mal partout, ne se rappelle plus de ses dernières heures de sommeil ou de son dernier repas. Son ventre grogne doucement et elle le fait taire d’une petite tape sur son estomac.

Elle glisse ses doigts dans la poche arrière de son short et compte les billets qu’elle a réussi à amasser. Elle en soupire de joie, évite d’aller les renifler vu où ils ont dû passer, et les fourre à nouveau dans son habit. Que va-t-elle pouvoir s’offrir ? A tous les coups, elle va juste le mettre dans son coffre et ne pas y toucher. Elle ne peut pas se permettre de folies, et va même dans l’excès pour économiser jusqu’au moindre centime. Ses talons claquent sur le trottoir, et elle prie pour que personne ne l’embête ou ne l’arrête avant qu’elle ne puisse se réfugier dans son appartement. Moral de chien, pas que ça change de d’habitude, mais elle pourrait bien tuer quelqu’un, comme le montre son regard tueur qu’elle adresse à chaque personne qui la frôle d’un peu trop près. Et alors qu’elle se sent presque sortie d’affaire, la jeune femme qui marche devant elle se retourne soudainement. Accident. Elle se fige, les épaules venant toucher ses oreilles, en sentant le liquide venir l’asperger. C’est si chaud qu’elle s’en exclame rapidement, en tentant de faire tomber le maximum de liquide au sol, ne prêtant aucune attention à l’idiote qui n’a pas pensé à regarder avant de faire un geste brusque. Elle ne répond pas à ses excuses, plisse les yeux pour tenter de se calmer et espère ne pas s’être réellement brûlée, malgré sa peau qui lui fait mal, en dessous de son petit haut. “Hein, quoi ?” dit-elle en relevant le regard, en entendant la question de la jeune femme. Un mouvement de recul, on entend presque un sifflement passer entre ses dents, tel un chat qui ne se sent pas en sécurité.  “T’es conne ou tu le fais exprès ?” rétorque-t-elle. Son visage se contracte en une grimace face à la malchance qui semble lui être tombée dessus aujourd’hui. Bien sûr qu’il faut qu’elle la voie, elle. Mei refuse de se laisser envahir par de méchants souvenirs et finit par tendre la main. “Pour mon t-shirt.” sort-elle en attendant que les billets lui atterrissent dans la main “Et peut-être un peu plus pour dommage psychologique, tu crois pas ?”

gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
 
somethin kinda crazy | ft. mei & effy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» [JEU] CRAZY SNOWBOARD : Jeu de Snowboard [Gratuit]
» Lien Crazy Savage
» Avez vous le livre CRAZY ABOUT CUPCAKES???
» CRAZY OWNERS - MYAMOTO MUSASHI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: shibuya-
Sauter vers: