AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 the princess and the kimchi jigae x min soo hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

東京住人

avatar : kim jongwoon - yesung, sj
crédits : me
messages : 50
date d'inscription : 14/12/2017

âge : 28 ans
métier : auteur

MessageSujet: the princess and the kimchi jigae x min soo hyun   Mar 6 Fév - 22:04

KIM
SooHyun

MIURA
Cashel

the princess and the kimchi jigae
C’est ainsi que le prince mit fin à la malédiction. Il prit la princesse et l’épée légendaire, et ils furent putain d’heureux jusqu’à leur mort.

Le jeune homme fronca les sourcils et arracha la page de son carnet avant de la froisser dans ses longs doigts et la jeter dans la poubelle la plus proche (à 1 mètre et demi de son lit). La boule de papier tomba lamentablement sur le sol, prenant métaphoriquement feu sous le regard furieux de Cash.
Ca ne lui ressemblait pas, de s’énerver en écrivant. Ca ne lui ressemblait pas de s’énerver tout court, évidemment. A vrai dire, le jeune homme se rapprochait bien plus du chat aux grands yeux innocents qu’au pitbull enragé.
Il ne jurait pas non plus. Ce qu’il avait fait tellement de fois depuis la dernière heure qu’il commencait à se demander d’ou ce vocabulaire fleuri lui venait alors qu’il avait encore du mal à comprendre l’accent du Kanto de son manager.

Il faut dire que les derniers jours n’avaient pas été très concluants. Après avoir fait un malaise dans ses escaliers, le jeune homme avait été couché pendant des jours entiers, délirant sous les médicaments contre la douleur et vidant ses tripes sur la personne qui aurait eu le malheur de le toucher.
Les choses s’étaient améliorées ces derniers jours, sa condition s’améliorant suffisamment pour qu’il puisse actuellement être relativement cohérent, et pour qu’il puisse se déplacer de lui même dans la maison.

Et oh, joie, il n’avait plus l’air d’un cadavre non plus, ce qui était un véritable progrès, si vous vouliez son avis.
Sauf qu’évidemment, il fallait que son syndrome de la page blanche le frappe maintenant, alors qu’il avait le plus de temps sur les bras pour écrire.
Bien sur, personne ne lui mettait la précision, et même son éditeur lui demandait de se reposer...mais un esprit créatif était un esprit créatif, et il savait qu’il tenait quelque chose. Mais cette chose… cette chose n’arrivait pas à sortir.

Son ventre se mit soudainement à grogner.
Ce qui lui fallait...c’était un bon repas, et si possible livré par le cuisinier le plus adorable de cette ville. Et Tokyo était grande...remplie de chefs...alors ce n’était pas peu dire.
Est ce que le fait qu’il aie le numéro du restaurant mémorisé jusqu’au dernier chiffre était un signe de dépendance et légèrement pathétique ? Surement. Mais alors qu’il commandait les spécialités du chef en précisant, évidemment, son nom et son prénom, ainsi que son adresse (comme si Soo Hyun ne la connaissait pas déjà), il commenca sérieusement à réfléchir à sa vie et à ce qu’elle était devenu, avant de raccrocher et de se replonger dans une énième tentative d’écriture infructueuse.

La sonnerie de son imposante villa retentit moins d’une demie heure plus tard, et le jeune homme était hors de son lit si rapidement qu’il sentit sa tête actuellement lui tourner pendant quelques secondes.
Il s’arrêta devant la glace sur le passage, histoire de ne pas ressembler à une personne venant de s’extirper de son lit, passant une main dans ses cheveux sombres, et serrant le noeud de son kimono pour cacher son pyjama doraemon.

Une fois satisfait, il ouvrit la porte de sa maison.

Il était une fois ou Cashel aurait considéré que Kim Soo Hyun ne pouvait qu’être une fée, une nymphe destinée à lui apporter les mets les plus délicieux de la planète. Cette seule chose pouvait expliquer le sentiment de bien être dans sa poitrine quand il ouvrait la porte pour découvrir son ridicule et adorable visage, avec son nez rougi et sa respiration faisant de petits cercles de fumées dans l’air de la nuit.

Jusqu’à ce que son meilleur ami lui explique qu’il ne pouvait pas traiter n’importe qui comme des êtres sortis tout droit de conte de fées… alors le jeune homme en était réduit à le détailler, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il neigeait dehors et que le pauvre garçon se tenait sous son porche, frigorifié.

“Oh mon dieu, Soo Hyun, entres !”

Dit t’il en se décalant prestemment.


Dernière édition par Miura Cashel le Dim 18 Fév - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : KJS
multi : none
crédits : Gifs + Avatar (Myself), Signature (Astra)
messages : 44
date d'inscription : 01/02/2018



Cashel • the princess and the kimchi jigae

âge : 26 yo (15.12)
métier : Sous-chef dans un restaurant de cuisine coréenne
les amours : Probablement devenu incapable d'aimer à nouveau
quartier : Bunkyō


MessageSujet: Re: the princess and the kimchi jigae x min soo hyun   Lun 12 Fév - 21:18


 the princess and the kimchi jigae

 







Les habitudes se prennent rapidement. D'autant plus lorsqu'on recommence sa vie à zéro. On s'accroche vite au moindre détail qui nous permettrait d'avoir un semblant de routine. De prendre racine dans ce nouveau quotidien. Pour toi c'est devenu ce client, ce type un peu étrange qui commande à la dernière heure et semble toujours sortir de son lit lorsqu'il t'ouvre la porte pour prendre sa commande. Habituellement ce n'est pas ton boulot de livrer. Toi tu as ta place en cuisine, à exécuter et relayer les ordres du chef. Responsable des tâches importantes et essentielles au bon fonctionnement du service. T'as suffisamment bossé dans le milieu que pour atteindre cet échelon et tu ne comptes pas en redescendre.
Pourtant cette habitude tu l'as vite prise. Tu l'as même accueillie, parce qu'elle t'a offerte la possibilité d'avoir une place pour quelqu'un dans ce pays. Un but. C'est devenu ta mission, celle que tu as commencé par accident.
Ce soir là il avait appelé pour la première fois, si tard que le livreur était parti sans même que la commande n'ait eu le temps de lui être relayée. Alors tu avais jeté un coup d'oeil à cette adresse, celle pour qui les derniers plats en train de mijoter seraient destinés. Il fallait bien trouver quelqu'un pour se dévouer et s'y rendre et tu as décidé d'en prendre la responsabilité. C'est pas très loin de chez moi. Tu leur a dit. Quelques minutes de détour à peine, alors ça t'a paru normal d'être le coursier.

Même quartier, différente rue. Toi qui es logé dans un appartement aux murs de papiers, tu t'es retrouvé devant une luxueuse villa. Lorsque tu as sonné, tu ne t'attendais certainement pas à te retrouver devant un homme si frêle et à peine plus âgé que toi. Tu l'as pris pour le fils du foyer avant d'apprendre avec surprise qu'il vit seul en réalité. Mais ça tu ne l'as su que plus tard, lorsque tu as cessé de simplement t'incliner poliment pour lui donner sa commande.
Chaque semaine, c'est devenu ton rituel de te rendre là. Alors des mots ont commencés à s'échanger. Des banalités auxquelles tu t'es rapidement accroché. Toi et ta vie en manque de simplicité. Un simple vous allez bien ? suffisais à te faire sourire. Des noms donnés, des commentaires sur la météo et même des plaisanteries. Malgré vos échanges courts, tu as fini par le prendre en affection d'une certaine façon. Parce qu'il a l'air seul, à si souvent commander des portions uniques. Seul, comme toi a qui ça fait du bien de pouvoir avoir des échanges si innocents. Ton coeur lourd était en manque de ces choses là. C'est bien pour ça que tu t'es accroché et que tu as continué à le livrer personnellement, même au coeur de l'hiver.

Ce soir le ciel pleure d'épais flocon qui viennent parsemer ton manteau noir et ta chevelure. Tu frisonnes, pressant le pas pour ne pas que la nourriture refroidisse. Même dans un sac isotherme, les températures affreusement bases risqueraient de te faire livrer un met tiède. Et toi tu aimes le service bien fait, hors de question donc que ça arrive.
C'est grelottant que tu sonnes finalement à la large porte, légèrement essoufflé par ton pas pressé. Lorsqu'il ouvre, tu lui offres comme toujours ton plus beau sourire. "Bonsoir Miura." Tu le salues par son nom, parce que vous êtes encore loin d'être des amis. Vous n'êtes dans le fond que des connaissances de perron, de fractions de secondes volées sur le chemin de ton appartement. Une relation qui n'a pas eu l'occasion de dépasser le statut de superficielle. Tu lui tends sa commande, fier d'être parvenu à garder le contenu chaud. "Kimchi Jigae et Bulgogi." Tu confirmes le contenu attendu avec enthousiasme, toujours content lorsque tu partages ta cuisine.
Tu remarques alors son regard sur toi, un peu insistant. Dans le fond tu aurais presque l'habitude. Tu as rapidement compris que cet homme est à part, étrange. Mais tu n'es pas du genre à te froisser sur ce genre de détails, tu sais bien que le jugement peut faire mal alors tu refuses de blesser à ton tour.
Il semble soudain inquiété et tu te trouves désarçonné lorsqu'il t'invites subitement à entrer; C'est bien la première fois et tu n'es pas certain que votre relation soit assez poussée que pour mériter une telle proposition.
Toutefois, tu ne peux pas le lui refuser. Pour être honnête, tu n'as rien de mieux sur ton planning. Et puis, tu commences à sentir le froid mordre tes joues exposées. "Oh... D'accord." Tu lui dis timidement tout en passant le seuil de la porte. "Tu es certain que je ne vais pas te déranger ?" Tu lui demande tout de même, parce que tu ne veux pas qu'il se sente obligé de t'offrir la chaleur de sa villa simplement parce que tu joues le livreur pour lui.


@Miura Cashel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : kim jongwoon - yesung, sj
crédits : me
messages : 50
date d'inscription : 14/12/2017

âge : 28 ans
métier : auteur

MessageSujet: Re: the princess and the kimchi jigae x min soo hyun   Dim 18 Fév - 0:50

KIM
SooHyun

MIURA
Cashel

the princess and the kimchi jigae
Cash était un garçon d’habitudes. Il aimait la sensation qu’elles lui donnaient. Cette sensation de maîtriser sa vie. La sensation que toute sa vie n’était pas purement rythmée par sa maladie et ses crises. L’impression d’être quelqu’un de normal qui pouvait choisir de se faire livrer de la nourriture coréenne parce qu’il en avait envie et non pas parce qu’il ne pouvait pas cuisiner grand chose lui même sans sa gouvernante.
Ce n’était pas faute d’avoir essayé, évidemment. Et quand Miura Cashel avait une idée en tête, il n’en démordait pas. Ça lui avait valu un bon nombre de voyages à l'hôpital et une dizaine de poêles carbonisées pour qu’il accepte de ne plus s’approcher des fourneaux.

Manger les plats de sa gouvernante n’avait rien de désagréable, au contraire, elle se préoccupait de sa santé et acceptait de lui faire littéralement n’importe quoi. Mais Akiko était en congés dans un onsen près du mont Fuji et aujourd'hui Soo Hyun était littéralement sa dernière chance.
Une chance qui, il n’allait pas le nier, était un plaisir à voir surtout après une journée d’écriture totalement infructueuse.

Soo Hyun ne devait pas être plus vieux que lui, bien que Cashel n’avait encore jamais osé faire le pas de lui demander. Il avait des pommettes hautes et des lèvres à tomber, ainsi que la plus belle de paires d’yeux que le jeune homme n’avait jamais vu. Et il en avait vu, des yeux.
Vraiment. Il en oublierait presque la nourriture et la faim qui lui tiraillait le ventre si il n’était pas tiré de ses revasseries par le fumet délicieux du Kimchi Jigae.

“Bonsoir Miura."
Avait t’il précisé qu’il avait la plus jolie voix ? Un peu haute, avec des accentuations lui rappelant le pays du Matin Calme. Cette voix eu au moins le mérite de le tirer de ses rêvasseries. Encore un peu inconscient du temps à l’extérieur, Cashel lança un sourire qui, il l’espérait, était charmant et distingué. “Bonsoir, Soohyun !” chantonne t’il, parce qu’il n’était certainement pas le genre à s’embarrasser de formules de politesses inutiles. Il voulait que Soohyun se sente à l’aise avec lui.

"Kimchi Jigae et Bulgogi." Cashel s’en serait presque léché les babines, tant l’odeur du plat était envoûtante. De toute évidence, le garçon était doué. Il ne serait sûrement pas un simple commis bien longtemps avec ce charisme et ce talent naturel.
Il ne serait jamais chef, cependant, si Cashel laissait le pauvre garçon a son sort à l’extérieur de sa maison, dans le froid mordant. Alors, naturellement, il prit la nourriture de ses mains en s’inclinant légèrement, et l’invita tout aussi naturellement à rentrer. Bien sûr, cela sembla surprendre le jeune homme… les japonais comme les coréens n’étaient pas habitués à ce qu’un presque inconnu les invitent chez eux. Cash, lui, venait d’un pays où personne ne gardait sa porte d’entrée fermée. "Oh... D’accord.” Cash sourit plus largement encore, et se décalé doucement pour le laisser entrer, brillant littéralement de satisfaction. "Tu es certain que je ne vais pas te déranger ?" Cashel relève la tête de l’intérieur du sachet de nourriture ou il reniflait la nourriture avec délice.
“Voyons, Soohyun…” fait le jeune homme en froncant les sourcils. “Je penses qu’on se connaît assez bien pour savoir que non !” dit t’il joyeusement en lui faisant signe de le suivre.

La villa de Cashel est immense et terriblement vide. Mais l’endroit est vivant. Un feu craquèle dans la cheminée, un peu de jazz se joue dans une pièce adjacente et des centaines de photos, de paysages, d’amis, de sa grand mère dans des situations loufoques sont accrochées sur les murs avec des dizaines de lettres de fans et des certificats de récompenses. Cash se dirige dans l’énorme cuisine immaculée.
“Un peu de thé ?” demande t’il en posant la nourriture sur la table. “Je dois encore avoir des cookies de Noël.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the princess and the kimchi jigae x min soo hyun   

Revenir en haut Aller en bas
 
the princess and the kimchi jigae x min soo hyun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Corée] Le Kimchi
» Kimchi
» Thor : The Dark World
» Pain de viande coréen au kimchi
» Hello tout le monde ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: bunkyō :: autres lieux-
Sauter vers: