AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

東京住人

avatar : Travis Fimmel
multi : Aucun
crédits : Icnonnus
messages : 13
date d'inscription : 27/02/2018

âge : 38 ans
métier : Deathmatch wrestler
les amours : Divorcé, papa de deux jumeaux.
quartier : Bunkyo


MessageSujet: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 10:53


Brigdam Bryskers

nom -- Bryskers. prénom -- Brigdam. âge -- 38 ans. date et lieu de naissance -- 28 Novembre, Philadelphie (USA). origines -- Américaines & Canadiennes. métier/études -- Deathmatch wrestler. statut civil -- Divorcé, père de deux enfants. orientation sexuelle -- Hétérosexuel. traits de caractère -- Inconscient, passionné, vulgaire, protecteur, bagarreur, drôle, colérique, imprudent, sentimental, sportif. groupe -- A vous de choisir. maintheme -- Adrenaline - Gavin Rossdale.

Tu désires devenir une légende de ce buissness ? Tu sacrifies. Tu sacrifies ta vie de famille, le divertissement et le reste... mais un jour les sacrifies que tu as fait rendrons la vie facile à tes enfants... Prie juste pour être encore vivant

さようなら



Parfois, j’ai l’impression d’être cette putain de bête de foire sanguinaire que l’on excite avec quelques gouttes de sang pour offrir une expérience inoubliable au public. Au contraire j’ai par moment l’impression d’être une idole pour des centaines voir des milliers de personnes qui nous regardent comme si nous étions des gladiateurs des temps modernes.
Dans le fond j’ai toujours eu cette putain de profond respect pour ce business, ce putain d’amour pour le milieu du catch. C’est même la plus grande fierté de mon grand père aujourd’hui. Je ne doute pas que mes parents en seraient aussi très fiers mais la vie m’a arraché à eux alors que je portais encore des putains de couches.

J’ai longtemps réfléchis à pourquoi mais surtout comment j’ai fait pour arriver aujourd’hui à cette forme de divertissement sportif ultra violent. Au final, l’explication la plus logique remonte à mon adolescence avec ma bande de potes. On était jeune, on était con et surtout on était complètement déglingos. A l’époque on ne se fixait pas réellement de limite et je crois qu’aujourd’hui malgré l’âge, je ne me fixe toujours pas de réelles limites. Il suffit de voir la moitié de mon corps recouvert de cicatrices pour s’en rendre compte.
A cette période là, on avait construit un petit ring a base de pneus et planches de bois dans le jardins de mes grands parents. On se réunissait régulièrement pour s’entraîner, rêver et organiser nos propres galas. Un jour on espérait pouvoir affronter les plus grands du milieu puis on a subitement découvert cette fédération montante dans la banlieue de Philadelphie. Un véritable truc de malade mental. J’avais jamais vu une chose aussi intense de toute ma vie.

Les chaises qui s’explosent sur les fronts dans un grand fracas. Les gouttes de sang qui dessinent une traînée sur le sol du ring et la ferveur du public en voyant un homme s’envoler pour s’exploser à travers une table. C’était complètement inédit et complètement malade, alors avec les potes, on a rapidement commencé à faire comme eux dans le jardin. On s’envoyait des panneaux de signalisations dans la gueule, on se fracassait des chaises sur le coin de la tête et on innovait toujours plus dans le spectaculaire. Une passade d’adolescent pour certains, une véritable passion pour d’autres et aujourd’hui un métier pour pas mal d’entre nous.
A force de détermination. Les heures de souffrances, les larmes de douleurs et blessures. Aujourd’hui elles possèdent un véritable sens à mes yeux. Quand je suis sorti de l’école de catch dans laquelle je m’étais inscrit, la vie a eu un sens complètement différent. Je ne vivais que pour ces quelques minutes de spectacle offertes dans le ring. J’ai construit ma vie professionnelle autour de ce business pour lequel j’ai sacrifié énormément de choses dès la fin de mon adolescence.

Si tu désires devenir une légende de ce business, une personne respectée et reconnue pour son implication ainsi que sa passion. Tu dois être prêt à faire des sacrifices. Tu sacrifies ta vie de famille. Tu sacrifies ton divertissement et tout le reste pour offrir le meilleur de toi-même à chaque fois que tu passes ce putain de rideau. A chaque putain de fois que les yeux des spectateurs se posent sur toi. A ce moment là, c’est toi qui contrôles ce putain de jeu. Qu’importe si tu as une famille, une femme et des gosses. Tu laisses tes problèmes derrière ce putain de rideau car dans ce ring, il y a un gars qui compte sur toi pour offrir le meilleur de toi-même et respectueusement pouvoir repartir sur ses jambes revoir la sienne.
Un jour les sacrifices que tu as faits rendront la vie plus facile pour ta famille, pour tes enfants et pour le reste de tout ceux que tu touches sur cette planète. Il reste juste à prier pour être encore de ce monde et capable de pouvoir te déplacer pour profiter d’eux au maximum.

Dans ce milieu, personne n’est plus respecté que les deathmatch workers au Japon. J’ai fait mes armes dans le milieu pendant de très longues années, j’ai parcourus le monde depuis mon petit jardin de Philadelphie. J’ai vu l’Angleterre, l’Irlande, l’Allemagne, le Canada, le Mexique et la Russie. Une épopée formidable ayant construit ma réputation et laisser ses traces sur mon corps. J’ai eu plus d’or autour de la taille qu’il en existe dans la boite à bijou de la castafiore. J’ai soulevé plus de trophées que l’équipe de hockey des canadiens de montréal. Il manquait cependant une chose à mon tableau de chasse : le pays du soleil levant.

Dix ans maintenant que Tokyo est devenu ma véritable maison. Dix ans aujourd’hui que ma réputation n’est plus à refaire au sein du milieu japonais. Dix ans qu’elle a divorcé ne supportant plus de me voir revenir dans des états pitoyables après chacune de mes prestations. Les nouvelles cicatrices qu’elle ne supportait plus de découvrir sur mon corps lorsqu’on se couchait le soir. La peur au ventre de recevoir le coup de téléphone fatidique lui annonçant la pire nouvelle de toute sa vie. Dix ans qu’elle n’a plus a expliqué aux enfants que le métier de papa est différent de celui de leurs amis. Les deux jumeaux de quatorze ans avec lesquels je n’ai pas eu de contact depuis près de deux ans.

Pour réussir dans ce milieu tu dois sacrifier, mais le sacrifice n’apporte pas toujours le bonheur que l’on escompte…




deuxième visage

t'aimes quoi dans la vie sinon ? -- Le roleplay, sortir avec les amis, les concerts etc etc. plutôt sushis ou ramens ? -- Sushis !. et le forum, tu trouves qu'il est beau comment ? -- Non pas du tout, ca m'a pas du tout donner envie de m'inscrire en voyant ça ! . crédits -- pizza planet.

Code:
<buzy>
Travis Fimmel </buzy> Brigdam Bryskers


Dernière édition par Brigdam Bryskers le Mer 28 Fév - 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

kaze's property

avatar : kunpimook bhuwakul.
multi : kohaku de la rivière, shiki dans les jardins.
crédits : oursblanc. ♡
messages : 637
date d'inscription : 16/11/2017



âge : 22 ans.
métier : leader, chanteur et second guitariste des tokyo banshees.
les amours : invariables - chantier coupable.
quartier : shi-buya.


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 10:56

oh mON DIEU LE METIER EST ABSOLUMENT GENIAL. :dcd: :kya: je suis fan, en plus travis ohlalala j'adore ce type, j'ai méga hâte d'en lire plus sur ta fiche my dear ! :perv: bienvenue parmi nous en tout cas et bonne chance pour ta fiche, n'hésite pas en cas de besoin. :squish:

- - - - ☆ - - - -

livin' on a prayer -- si tu mourais ce serait comme si on m'enlevait les os. personne ne saurait pourquoi, mais je m'effondrerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : kim ji won
multi : hoa
crédits : queen shady
messages : 247
date d'inscription : 27/12/2017


présentationliens
naotaojudeisao
telinstapokédex


âge : 21 yo
métier : il décroche de tout sauf des étoiles, le soir vend des tickets pour quelques sensations éphémères
les amours : du tout bancal, du à peine réparable
quartier : bunkyō, sa part de tokyo (les horizons sont gris)


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 14:01

travis mon homme
trop trop hâte d'en lire plus
bienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : JULARAT
multi : MAI
crédits : VENUS IN FURS, BELLA CIAO
messages : 143
date d'inscription : 15/02/2018



âge : VINGT-ET-UNS
métier : OBA DANS LE COEUR // MARCHANDE ESTIVALE
les amours : POLY PLURIELS TROIS QUATRE ET CINQ
quartier : BUNKYÔ


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 16:26

oh wow, ce métier. absolument fan.
bienvenue sur rit, hâte d'en découvrir plus et surtout hésite pas si besoin. I love you

- - - - ☆ - - - -


lala queen

chante le cygne qui se meurt mime des milliers de films en couleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

dahlia noir producer

avatar : kazuki (xaa xaa)
crédits : reiko
messages : 161
date d'inscription : 03/12/2017


(( Fiche -- Liens -- Phone ))

(( congrats you've won ))
the chance to play again


âge : vingt-huit années à se battre.
métier : heureux propriétaire et producteur d'un cabaret, le dahlia noir, à la recherche de talents.
les amours : célibataire, mais troublé.
quartier : shinjuku.


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 16:54

Je ne vais pas faire dans l'originalité, mais Travis Fimmel :leuv: :god:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : jeon jungkook.
multi : //
crédits : queenshady.
messages : 408
date d'inscription : 16/11/2017



âge : vingt-deux ans que le feu brûle, le même incandescent qui traverse les veines.
métier : petit prodige aux doigts de sang qui explosent les cordes & qui composent les mots qui font penser ; qui font s'aimer ; qui font hurler. (guitariste des tokyo b a n s h e e s)
les amours : cœur bien trop maladroit, qui ne demande qu'à savoir aimer - qu'à être aimé.
quartier : //


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mar 27 Fév - 22:10

je connaissais pas du tout la bouille de travis, shame on me askip :worry:
bienvenue !! trop trop hâte d'en lire plus, et si t'as besoin de quoi que ce soit hésite pas p'tit chat I love you

- - - - ☆ - - - -

take a sad song
and make it better

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : son hyunwoo - shownu
multi : jougasaki makoto
crédits : moi (avatar & icons signa), solosands & tweek (icons profil)
messages : 464
date d'inscription : 02/12/2017


fiche -- liens -- phone -- ig


âge : 25 ans.
métier : manager slash babysitter catholique d'un acteur porno. qui dit mieux ?
les amours : your love is holy
quartier : bunkyō.


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mer 28 Fév - 1:40

wow cet avatar, ce métier, je suis absolument fan :kyu:

bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche ! hâte d'en savoir plus et on est là pour toi si besoin :coeur:

- - - - ☆ - - - -

(BRIGHT RED VIOLENT SEX)
i wanna hurt you the way you like it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : kj, la belle.
multi : aucun.
crédits : nightglow. (av)
messages : 70
date d'inscription : 30/11/2017



âge : vingt-et-un an --
métier : uc.
quartier : soon.


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mer 28 Fév - 12:06

travis, ohlala bdjhbfjez
bienvenue à toi et bon courage pour la suite. :bril:
j'ai hâte d'en lire plus dbnejz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : Kitagawa Keiko
multi : /
crédits : Saku's
messages : 70
date d'inscription : 10/01/2018



âge : 24 ans
métier : Strip-teaseuse
les amours : Un vaste néant, aucune chaleur ne semble être assez forte pour faire fondre son coeur de glace
quartier : Bunkyo


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mer 28 Fév - 12:58

Bienvenue :cc:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : JULARAT
multi : MAI
crédits : VENUS IN FURS, BELLA CIAO
messages : 143
date d'inscription : 15/02/2018



âge : VINGT-ET-UNS
métier : OBA DANS LE COEUR // MARCHANDE ESTIVALE
les amours : POLY PLURIELS TROIS QUATRE ET CINQ
quartier : BUNKYÔ


MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   Mer 28 Fév - 16:06

ブラボー

alors j'ai adoré la façon dont tu as écrit l'histoire ?? ça sonne brut de décoffrage, ça me rappelle un livre que j'ai lu sur la boxe. I love you
et pour le groupe j'ai opté pour mikasa du coup. :*-*:


Oulala, bravo petit chat tu as passé la première étape ô combien difficile qu'est celle de la fiche. La fierté est grande, et la joie aussi. Va pas croire qu'on compte te laisser tranquille pour autant, non, t'as juste à passer dans ces quelques coins, et enfin tu pourras écrire tranquillement. Tout d'abord il te faudra passer dans les recensements puis les liens pour pouvoir poser tes valises définitivement. Tu peux aussi faire un tour du côté des portables ainsi que du pokédex !
Du reste, le flood est à ta disposition ainsi que la CB, et n'oublie pas qu'en cas de besoin, le staff est là si tu as des questions.

バイバイ !

- - - - ☆ - - - -


lala queen

chante le cygne qui se meurt mime des milliers de films en couleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Brigdam) Pain is temporary. Pride is forever.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [J-Rock/Metal alternatif] Pay Money to my Pain
» Linda Berdoll : M. Darcy Takes a Wife : Pride and Prejudice
» Torrefaction dans une MAP (Machine à Pain)
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» gingerbreadman (bonhomme de pain d'épices)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: douces hostilités :: présentations :: validées-
Sauter vers: