AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime.
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez | 
 

 Music is life ft Ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

東京住人

avatar : Kitagawa Keiko
multi : /
crédits : Saku's
messages : 70
date d'inscription : 10/01/2018



âge : 24 ans
métier : Strip-teaseuse
les amours : Un vaste néant, aucune chaleur ne semble être assez forte pour faire fondre son coeur de glace
quartier : Bunkyo


MessageSujet: Music is life ft Ran   Jeu 15 Mar - 18:22

Music is lifeAnju & RanLe silence. Un rayon de lumière filtre à travers le volet, éclairant légèrement la pièce. Encore assoupie dans son lit, récupérant de la veille. La minuscule pièce en pagaille, des vêtements qui traînent un peu partout, un portable qui sonne, une main qui saisit l’appareil pour faire taire la sonnerie. Une silhouette se tourne d’un côté, puis de l’autre dans son lit. Les paupières qui s’ouvrent, s’adaptent difficilement à la pénombre de la pièce. Une sonnerie qui retentit à nouveau, un râle et à nouveau, le silence. Après plusieurs minutes, enfin la jeune femme se lève avec difficulté. Son regard se pose sur le téléphone, l’écran affiche neuf heure du matin. Un soupir, un bâillement bref, des bras qui s’étirent. Ignorant l’appareil qui sonne une nouvelle fois, la jeune femme se lève. Les volets s’ouvrent, laissant filtrer la lumière du jour à travers la vitre, éclairant une pièce en pagaille. Des mouvements ici et là, des vêtements retirés du sol et déposés dans la machine à laver. Quelques clics, une machine qui tourne. Anju sort de la salle de bain pour se rendre dans la minuscule cuisine. Une tasse de café, quelques tartines avalées rapidement. Un petit déjeuner express. Des pas, un verrou qui se ferme. Un bruit d’eau qui coule, les minutes qui défilent. Enfin, la jeune femme sort de la salle de bain vêtue d’un short et d’un débardeur, un serviette enroulée autour de sa chevelure. Une nouvelle sonnerie, la jeune femme s’empare finalement de son portable, l’écran affiche quatre nouveaux messages. Elle les lit rapidement, y répond puis repose l’appareil sur son lit. Une fois ses cheveux séchés, Anju attrape sa veste en cuir, ses clés et son portable et sort de l’appartement.

Une fois dehors, le vent frais souffle dans sa chevelure encore humide. Casquette sur la tête, Anju profite de l’air frais. Direction le disquaire. Une envie de découvrir de nouveaux artistes, de nouvelles musiques, renouveler sa playlist de musique. Arrivée à l’arrêt de bus, il arrive peu de temps après. Installée au fond, écouteurs aux oreilles, elle regarde le paysage défiler sous ses yeux. Une quinzaine de minutes de bus, un nouvel arrêt. Cinq minutes de marche, la voilà finalement arrivé devant le magasin. A cette heure ci, l’endroit semble presque désert, seuls quelques clients sont présents. Une fois entrée, Anju regarde les nouveautés, fouille un peu partout pour trouver de quoi la satisfaire. Trop de cds, une perte de temps. Son regard se pose sur une vendeuse occupée, obligée d’attendre. Enfin, elle peut demander conseil, elle s’approche tranquillement de la jeune femme.

-Bonjour, j’aurais besoin d’aide, vous pourriez me conseiller?
demande-t-elle d’un ton poli.

Elle attends la réponse de la vendeuse pour pouvoir lui expliquer ce qu’elle cherche, préférant lui exposer son style de musique plutôt que de se laisser guider pour se retrouver avec une musique qui n’est pas son style.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

東京住人

avatar : jung ho yeon
multi : /
crédits : sendo shiki
messages : 29
date d'inscription : 04/03/2018

âge : 22
métier : à venir
quartier : à venir


MessageSujet: Re: Music is life ft Ran   Ven 20 Avr - 23:01

Anotha day anothda dollar say
Waking up, waking down, wanna fly away, I put my headphone on, make a blood beat and soon I'mma zone, I'mma groovin', gotta keep groovin', gotta groove for life, riddim's mi window, it's me hope, it's me life I gotta stay true yo, visitors free I gotta hold on now, this time is me (@originecitation // beerus)
music is life
☆ anju & ran ☆
   


   Le tic-tac insupportable des heures qui s'étirent et qui s'allongent. Elle peut l'entendre même par-dessus la faible musique d'ambiance - supposée relaxante mais qui n'a pour effet que d'accroitre son irritation. Le tic tac fatidique de l'ennui. Et sa jambe qui se balance en rythme, un tic tac nerveux contre le bois du comptoir. Tic - boum…tac –boum  La même routine toujours en boucle au rythme de la même musique toujours en boucle.  Les gestes répétés : scanner le CD, le mettre dans un sac, annoncer le prix, prendre la monnaie, rendre la monnaie, rendre le CD, merci au revoir. Ne plus faire l'effort de sourire poliment, parce que ça sert à quoi, ça sert à rien, et tout ce que sa bouche sait faire c'est une moue boudeuse. L'attente interminable d'une distraction dans cette boutique trop vide, et le regret quand elle prend la forme d'un client trop agaçant - un hipster avec des requêtes trop farfelues, un gosse trop bruyant qui menace le règne du calme et des rayons bien rangés, un mâle au sous entendus trop pervers sous son sourire carnassier, une quarantenaire qui demande à parler au manager,…

Et dans ces quelques mètres carrés de boutique, ran elle est comme un animal en cage. Elle tourne en rond dans les allées, tourne en rond sur son fauteuil. Des gestes pour tromper l’ennui, pour calmer l’envie de sortir et de crier et de courir et de faire ce qu’elle veut. Ran elle est pas faite pour s’asseoir bien sagement et sourire aux clients.
Et pourtant elle est là, derrière son comptoir, à pousser un sachet à une vieille dame qui le prend dans un pincement de lèvres outré. C’est peut-être ses lèvres tirées ver le bas, c’est peut être son mutisme hormis quelques grognements pour annoncer le prix, c’est peut-être son visage trop paresseux pour masquer sa contrariété d’être ici.  Ca plait pas – elle hausse les épaules. Ran elle a pas la force pour les sourires hypocrites et la  politesse feinte. Pour faire comme si rester plantée comme un robot derrière une caisse enregistreuse c’était un boulot de rêve, la carrière dont elle a toujours rêvée. Elle fait son travail et puis c’est tout. Souvent, les clients s’en fichent, c’est à peine quelques froncements de sourcils, parce qu’au final elle reste qu’un visage morose parmi tant d’autres qu’ils oublieront aussitôt la boutique quittée.

Et eux aussi s’enchainent sous ses yeux – quelques habitués, ais sans plus. Déjà une autre cliente s’avance, alors qu’elle est encore en train de ranger sa monnaie. Des conseils, c’est peut-être la distraction tant attendue, la personne qui vient la sauver de sa torture par l’ennui – ou pas. Parfois, c’est l’opportunité de s’enthousiasmer pour les dernières sorties et les vieux classiques, les petites pépites et les redécouvertes ; c’est dans ces moments qu’elle peut se rappeler pourquoi c’est ici qu’elle est, et non derrière la caisse d’un vulgaire supermaché. Souvent, ce sont des requêtes toutes plus ennuyeuses les unes que les autres, des goûts douteux qui la font froncer le nez de dégoût, des choix hérétique qui la font sortir de ses gonds. C’est une distraction comme une autre, ceci-dit.

Elle lève le regard.

- Vous cherchez quoi  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Music is life ft Ran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unordinary Life
» Life
» [SOFT] Music ID
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon
» Dessin en music ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: ailleurs-
Sauter vers: