AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime. Theatrical Black - Izao's Requiem 3081928241 Theatrical Black - Izao's Requiem 2900119244
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez
 

 Theatrical Black - Izao's Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 15:10


Rokuhara Izao

nom -- Rokuhara prénom -- Izao âge -- 21 ans date et lieu de naissance -- 2 mai 1997, Tokyo origines --100% made in Japan études -- Etudes de musicologie statut civil -- Célibataire orientation sexuelle -- Homosexuel traits de caractère -- Égoïste - Instable - Séducteur - Violent - Espiègle - Imprévisible - Sarcastique - Manipulateur  groupe -- Irina maintheme -- LET IT DIE

僕の本当に言ったかった最後の言葉は…

さようなら

« Maman n’est pas folle. Tu le sais, pas vrai ? Maman  aime juste Papa. »
Il la regardait en silence brosser ses longs cheveux noirs. Assise devant son miroir, il ne parvenait à distinguer son visage.
« Mais Papa ne comprend pas. »
Elle se retourna pour le regarder. Lui arqua les sourcils alors qu’il vit une larme glisser sur sa joue. Sa mère avait toujours été fragile. Son père, le médecin et les domestiques le disaient souvent, pensant qu’il n’écoutait pas. Il écoutait pourtant beaucoup, du haut de ses huit ans. Et même s’il ne parvenait pas à tout interpréter, il était capable de dire que quelque chose n’allait pas. Il le lisait dans ses yeux obscurs, l’entendait dans le ton de sa voix, étrangement calme. Sec.
Elle s’approcha finalement de lui, tendit la main pour venir caresser sa joue d’enfant. Il ne bougea pas, se contentant de lui rendre le regard qu’elle posait sur lui. C’était étrange. Effrayant.
« C’est pourquoi je dois lui faire comprendre. Tu es d’accord, n’est-ce pas ? »
Il ne répondit pas. Elle fit remonter sa main jusqu’à ses cheveux dont elle lissa quelques mèches.
« Et tu vas aider Maman, Izao. Parce que tu es un gentil garçon. »
Elle alla fermer à clé la porte de sa chambre, sortit une boîte de sa penderie avant de revenir vers lui. Elle l’embrassa une dernière fois sur le front avant d’ouvrir l’étrange coffret.

« On ne se rend compte de l’importance d’une chose qu’une fois qu’on l’a perdu à jamais. »





L’affaire avait fait grand bruit. La femme d’un politicien se suicide par overdose, essayant d’entraîner leur enfant avec elle. On racontait que son mari avait demandé le divorce, réalisant la folie de son épouse et le danger qu’elle représentait pour leur garçon. Sombre histoire ; on avait essayé de la faire taire le plus vite possible, à l’aide de pots-de-vin et chantage. Et si Mme Rokuhara avait trouvé la mort, le fils l’avait échappé belle. Mais au prix de quels efforts...
Izao aurait dû y rester. La forte quantité d’opiacé dans son organisme était bien plus que létale. Son cœur avait lâché dans l’ambulance, avant d’être réanimé quelques secondes plus tard ; de trop longues secondes. Son père avait fait des pieds et des mains pour le sauver, convoquant les meilleurs spécialistes. Il était resté dans le coma pendant plusieurs semaines, interminables.

A son réveil, les médecins avaient été catégoriques : il y aurait des conséquences. Evidemment qu’il y aurait des conséquences ; mentales, en premier lieu. Mais cette histoire devait être enterrée, la page retournée. Son père décida de bannir l’existence de son ancienne femme des mémoires, interdire jusqu’à prononcer son nom devant lui ou bien encore son fils.

Mais Izao n’oubliait pas. Il ne pouvait pas. Les images restaient, incrustées dans son crâne, dans son corps. Les sensations, les souvenirs ; douloureux. Il s’était mis à nourrir une instabilité sans égale ; une obsession. Adolescent à peine, il vouait une fascination pour les figures de mort, l’esthétisme de la violence. Dans ses moments de doutes, dans ses moments de colère, de désespoir, il lui arrivait de perdre le contrôle. Quelque chose de bestial criait. Quelque chose de fou. De désespéré. Et plus il grandissait, plus son père voyait apparaître la silhouette de la femme qui l’avait mis au monde. Mais le plus facile, le plus « digne », était de nier. Renier. Izao devait être quelqu’un de fort ; des épaules solides, la tête froide. Un héritier digne de leur famille. Et non de celle qui l’avait mis au monde.

Quelle erreur.

Izao ne devenait pas l’homme attendu. Les années avaient beau passer, sa nature caractérielle, fracturée, revenait au galop. Les traumatismes accumulés avaient semblé le tordre. Et il était trop tard pour en venir à bout. Problèmes de comportement et de violence venaient s’ajouter à sa déchéance scolaire. La seule chose qu’il semblait attiser sa passion, lorsqu’il ne s’adonnait pas à tout ce qui était susceptible de le faire sombrer davantage, se résumait à gratter sa guitare, libérer toute son énergie négative. Corruptive.

Ses troubles comportementaux l’avaient poussé à la porte de toutes les meilleures écoles. Ses antécédents, au plus grand dam de son père, le suivaient : on ne voulait pas de lui dans ce monde-ci. Ce dernier, s’étant fatigué à employer force et menaces, avait finalement renoncé. Et, plutôt que de prendre le problème à bras le corps, on l’avait éloigné. Caché. Comme une chose à oublier, à mettre au placard pour ne plus jamais en entendre parler. Faire comme si elle n’avait jamais existé.
Il avait renoncé à faire son éducation afin de lui assurer une place en politique. Prétextant que vivre seul lui ferait du bien, on l’avait invité à quitter la demeure familiale pour s’installer dans une université, qui, par miracle, voulait encore de lui. Compte bancaire plus rempli qu’il ne le fallait, on avait sagement suggéré qu’il ne recontacte la moindre personne que le plus tard possible. Les affaires de son père marchaient étrangement mieux lorsqu’il n’était pas là pour semer la pagaille dans la presse à scandales.
Lui, en souriait ironiquement. Ici ou ailleurs, cela ne changeait rien.
On le haïssait. Le haïrait. Encore plus. Tout comme lui le faisait.



INCUBUS / 夢魔

t'aimes quoi dans la vie sinon ? -- JOJO (avis aux connaisseurs  :russe: )  :red:  :red:  :red:  :red:  et sinon...les mochis, le café, le chocolat blanc, manger, dormir, écrire, la musique, le visu, le Japon, les chats, les vêtements, les chaussures, le noir, le rouge et le blanc  Theatrical Black - Izao's Requiem 703205267  plutôt sushis ou ramens ? -- Sushis forever  :blush:  et le forum, tu trouves qu'il est beau comment ? -- Je trouve qu'il est beau tout plein  :muh: crédits -- INCUBUS

Code:
<buzy>Miyamoto Takeru -- Takeru (ex SuG) --</buzy> Rokuhara Izao


Dernière édition par Rokuhara Izao le Mar 16 Jan - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Okada Sousuke
Okada Sousuke

東京住人

avatar : Sou (Lolita23q)
multi : Maeda Chisei.
crédits : Incubus
messages : 42
date d'inscription : 05/01/2018

âge : xx
métier : Styliste.
les amours : Célibataire.
quartier : xx


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 15:33

Hi toi :hhé: .
Hâte que l’histoire de nos loulous reprenne :oulah: !
Revenir en haut Aller en bas
Chae Hyunseong
Chae Hyunseong

東京住人

avatar : son hyunwoo - shownu
multi : jougasaki makoto
crédits : moi (avatar & icons signa), solosands & tweek (icons profil)
messages : 464
date d'inscription : 02/12/2017

Theatrical Black - Izao's Requiem 1513947516-icone-pastel-1 Theatrical Black - Izao's Requiem PDl3i8KT_o
fiche -- liens -- phone -- ig


âge : 25 ans.
métier : manager slash babysitter catholique d'un acteur porno. qui dit mieux ?
les amours : your love is holy
quartier : bunkyō.


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 16:49

takeru :red: :red: :red:
bienvenue sur rit et courage pour le reste de ta fiche !
j'espère que tu te plairas parmi nous I love you

- - - - ☆ - - - -

(BRIGHT RED VIOLENT SEX)
i wanna hurt you the way you like it
Revenir en haut Aller en bas
Kings Effy
Kings Effy

東京住人

avatar : jung soojung - krystal.
multi : none.
crédits : ©spring bloom (avatar), © .bizzle (sign).
messages : 126
date d'inscription : 21/12/2017


Theatrical Black - Izao's Requiem Large

fiche, liens, phone, insta, poké


âge : 25 yo.
métier : héritière, étudiante en droit, membre d'un groupe de danse (sparkling monsters).
quartier : minato.


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 18:59

Bienvenue à toi par ici Theatrical Black - Izao's Requiem 703205267
Bon courage pour terminer cette fiche :*-*:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 20:33

trop beau sur tes icons de fiche :bril: :*-*:

bienvenue et bonne chance pour ta fiche Theatrical Black - Izao's Requiem 1953562542
Revenir en haut Aller en bas
Ohno Maya
Ohno Maya

東京住人

avatar : kim ji won
multi : hoa
crédits : queen shady
messages : 247
date d'inscription : 27/12/2017

Theatrical Black - Izao's Requiem 16464017_1298424673585251_3197465347846307840_n.jpg?ig_cache_key=MTQ0Nzg5Mjc4MjcxNDk4Nzk4OQ%3D%3D
présentationliens
naotaojudeisao
telinstapokédex


âge : 21 yo
métier : il décroche de tout sauf des étoiles, le soir vend des tickets pour quelques sensations éphémères
les amours : du tout bancal, du à peine réparable
quartier : bunkyō, sa part de tokyo (les horizons sont gris)


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 21:12

trop fan du prénom
bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Kita Reiko
Kita Reiko

kaze's property

avatar : kunpimook bhuwakul.
multi : kohaku de la rivière, shiki dans les jardins.
crédits : oursblanc. ♡
messages : 637
date d'inscription : 16/11/2017

Theatrical Black - Izao's Requiem DimwittedForkedCow-max-1mb

âge : 22 ans.
métier : leader, chanteur et second guitariste des tokyo banshees.
les amours : invariables - chantier coupable.
quartier : shi-buya.


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 22:32

bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche joli coeur ! Theatrical Black - Izao's Requiem 3081928241 :kokoro:

- - - - ☆ - - - -

livin' on a prayer -- si tu mourais ce serait comme si on m'enlevait les os. personne ne saurait pourquoi, mais je m'effondrerais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMar 16 Jan - 23:08


Camille, de si grandes choses en perspective  Theatrical Black - Izao's Requiem 2900119244

Merci à tous pour votre accueil  :kissu:  :coeurbulle:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMer 17 Jan - 13:47

izao a écrit:
t'aimes quoi dans la vie sinon ? -- JOJO (avis aux connaisseurs :russe: )

:perv: :perv: :perv:
BIENVENUE Theatrical Black - Izao's Requiem 535869023
si tu as besoin de quoi que se soit n'hésite pas Theatrical Black - Izao's Requiem 535869023

et ton choix de personnalité
g o d
Theatrical Black - Izao's Requiem 1427637987
Revenir en haut Aller en bas
Yoshida Kohaku
Yoshida Kohaku

東京住人

avatar : choi minho.
multi : reiko le boloss.
crédits : neon astral.
messages : 272
date d'inscription : 09/12/2017

Theatrical Black - Izao's Requiem Tumblr_oqtuofH4II1w7cvmoo1_500

âge : 28 ans.
métier : photographe.
les amours : marié - troublé, aimant deux fois trop.
quartier : chiyoda.


Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem EmptyMer 17 Jan - 19:32

je valide. pauvre petit bout. :kokoro:

Oulala, bravo petit chat tu as passé la première étape ô combien difficile qu'est celle de la fiche. :musique: La fierté est grande, et la joie aussi. Va pas croire qu'on compte te laisser tranquille pour autant, non, t'as juste à passer dans ces quelques coins, et enfin tu pourras écrire tranquillement. Theatrical Black - Izao's Requiem 535869023 Tout d'abord il te faudra passer dans les recensements puis les liens pour pouvoir poser tes valises définitivement. :shyy: Tu peux aussi faire un tour du côté des portables ainsi que du pokédex !
Du reste, le flood est à ta disposition ainsi que la CB, et n'oublie pas qu'en cas de besoin, le staff est là si tu as des questions. :luuv:

バイバイ !

- - - - ☆ - - - -

basic instinct -- je sais que je ne rencontrerais plus jamais rien ni personne qui m'inspire de la passion. tu sais, pour se mettre à aimer quelqu'un, c'est une entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Theatrical Black - Izao's Requiem Empty
MessageSujet: Re: Theatrical Black - Izao's Requiem   Theatrical Black - Izao's Requiem Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Theatrical Black - Izao's Requiem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME HD / HD2][Manila 2.5 ROM HD2 HTC Officielle] RED-Black
» Panerai 5218-218A ... The Black Seal Slytech !
» (J-Rock) Acid Black Cherry
» Black powder
» [MINIGEDDON] Opération Black Reach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: cimetière :: l'avant :: les fiches-
Sauter vers: