AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RIT a ouvert ses portes, bienvenue à vous les choux. :coucou:
des bisous d'amour sur vous les petits chats, on vous aime. sunbeams (reiko) 3081928241 sunbeams (reiko) 2900119244
venez participer au festival umematsuri pour le plaisir ! :squish:

Partagez
 

 sunbeams (reiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serizawa Nozomi
Serizawa Nozomi

東京住人

avatar : joy (rv)
multi : ras
crédits : cez (avatar), anesidora (sign)
messages : 212
date d'inscription : 08/12/2017

sunbeams (reiko) UpvqL9Vo_o

-ˏˋfiche -- liens -- phoneˎˊ-


âge : vingt-deux ans
métier : ballerine écornée et rétrogradée au rang de figurante, en 3ème année à la fac d'arts.
les amours : ivl : en couple avec zen de mystic messenger. irl : cœur d’artichaut, elle crush sur tout le monde.

sunbeams (reiko) Empty
MessageSujet: sunbeams (reiko)   sunbeams (reiko) EmptyVen 26 Jan - 18:26

Si j’meurs, je viens te hanter. J’veux dire- imagine si ça me transperce et que je me vide de mon sang! Je pourrais mourir- ou même choper une infection! That’s it, I’m not doing it.” Demi-tour un peu fragile, mouvement trop brusque qui la fait presque glisser sur l’asphalte en talons mais elle se rattrape vite (et avec un hairflip de surcroît). Deux pas plus tard, elle se tourne pour la énième fois et affronte Reiko de son regard d’aurore parsemé de détermination opaline. “Tu sais quoi, je vais le faire. Tu me dis toujours qu’il faut prendre des risques dans la vie et je suis une grande fille maintenant et je. N’ai pas peur des aiguilles. Nope, nope, nope.” Elle n’sait pas trop si Reiko l’écoute pendant sa diatribe contradictoire mais ça lui fait du bien de cracher ses peurs et de s’engueuler elle-même par la suite parce que oui, she’s a strong woman, elle n’a peur de rien (enfin si, les araignées, les insectes en général, la hauteur, la profondeur de l’océan, les monstres dans les films d’horreur, la balance, les jeux d’horreur, les attractions trop flippantes, la prise de poids, les requins, les zombies sauf dans shaun of the dead, etc, etc, mais personne n’a besoin de savoir).

Son meltdown émotionnel d’à peu près cinq minutes se solde par une profonde inspiration et sa détermination de concrétiser un tel projet. Heureusement que la tatoueuse a bien voulu la laisser souffler dehors avant de lui demander de se dévêtir - oh god, elle va vraiment le faire, pas de retour en arrière possible. En entrant dans le salon, ses doigts s'agrippent naturellement au bras de Reiko qu’elle tire à sa suite, constance dans ce périple douloureux, soutien infaillible et acolyte d’infortune. “Si je meurs, c’est ta faute.” Dramatic hoe à son paroxysme. Les murs vomissent des dessins et photos de tatouages réalisés, ambiance sépia et cosy mais angoissante, la boule au ventre, Nomi est quand même prête à le faire. Parce qu’elle a envie. La peur, c’est quelque chose qu’elle a toujours eu, terré au fond de ses entrailles avant chaque prestation mais qu’elle finit toujours par surmonter. La tatoueuse est plus chaleureuse aujourd’hui que la première fois qu’elles se sont rencontrées quand Nomi était venue lui parler de son envie de tatouage. Motif de plume pour son poids plume, son pas léger et sa vénusté. Plume pour sa chute, plume pour son incapacité à se trouver jolie dans un miroir. Paradoxe de marasme, coquille pristine mais terne et fade, tellement tellement fade.

Kita Reiko, si tu me lâches maintenant je te jure sur ma collection de peluches que je te transforme en crapaud. T’as pas intérêt à partir.” Menaçante et probablement pour la première fois dans cet état, sourcils froncés et index pointé en direction de son meilleur ami, Nomi ajoute tout de même un : “s’il-te-plaît” d’une voix plus douce, lèvres tirées vers le bas et moue boudeuse. Parce qu’elle a beau être la plus menaçante possible (spoiler alert : elle ne l’est pas), elle reste tout de même Nomi cutie.
Revenir en haut Aller en bas
Kita Reiko
Kita Reiko

kaze's property

avatar : kunpimook bhuwakul.
multi : kohaku de la rivière, shiki dans les jardins.
crédits : oursblanc. ♡
messages : 637
date d'inscription : 16/11/2017

sunbeams (reiko) DimwittedForkedCow-max-1mb

âge : 22 ans.
métier : leader, chanteur et second guitariste des tokyo banshees.
les amours : invariables - chantier coupable.
quartier : shi-buya.


sunbeams (reiko) Empty
MessageSujet: Re: sunbeams (reiko)   sunbeams (reiko) EmptyDim 11 Fév - 18:49


sunbeams -- elle dramatise nozomi - elle fait presque actrice à son moment de gloire qui, dans un élan de larmes acides, pleure son grand amour perdu au combat. il en pince sa lèvre inférieure, il la mord si fort pour se retenir de rire qu'il en devient ridicule - mais aucun regret ne trahit sa mine devenue rosée suite à la hâte d'enfin rentrer dans le salon. inspiration profonde, les salutations se font bien rapides avec la tatoueuse - et une dernière oeillade envers le motif qui va orner prochainement sa peau avec bien sûr, un rajout désabusé de quelques mots larmoyants ayant pour but de vider toute l'angoisse qu'elle se met sur les épaules. et reiko, reiko il aime ce bruit qui transperce les tympans, la sensation parfois douloureuse qui semble une fois sur deux frôler l'os selon l'endroit - et la fierté de contempler une oeuvre à jamais marquée sur sa propre carcasse décharnée. il rit, il rit parce que jouer la carte macabre ne ferait qu'empirer son cas et la faire déguerpir en courant. c'est que nozomi, elle a toujours eu le chic de prendre tout à coeur - elle ressent tout. elle ressent tout beaucoup trop fort, à un tel point qu'elle n'en gère presque plus aucune extrémité, comme possédée.
il s'étire - touche le ciel du bout des doigts avant de retomber mollement, veste fichue entre les mains, prêt à admirer l'étendue des grimaces de l'amie courageuse.
- ah ouais en crapaud... bah j'aurais plus qu'à trouver une nana pour m'embrasser, paf j'me transforme en prince et on en parle plus. ricanement à peine voilé, tête qui se penche sur le côté façon bestiole curieuse. elle est pourrie ta théorie du crapaud. t'as intérêt à trouver mieux sinon j'te jure tu vas sou-ffrir. grimace mimant un espèce de monstre, la tatoueuse déjà dans la salle où se passera le rituel visant à lui faire perdre tout effroi de l'aiguille - ou au contraire, le rendre plus grand encore. ses doigts se perdent sur l'épaule de la plus petite, il se met à la serrer, donner un peu de sa propre détermination.

- allez, sérieux, ça va l'faire. t'inquiètes, après on ira se bouffer un bol de ramens ou j'te paie une glace même si - ouais. bon c'est pas la période, mais j'suis un original moi madame. haussement d'épaules - et la fierté de l'avoir embarqué dans un autre monde. de laisser sa marque - à sa manière. celle outre qu'un rougissement qui se pavane gentiment sur ses joues de porcelaine.

- - - - ☆ - - - -

livin' on a prayer -- si tu mourais ce serait comme si on m'enlevait les os. personne ne saurait pourquoi, mais je m'effondrerais.
Revenir en haut Aller en bas
 
sunbeams (reiko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reiko, alias l'intrus....
» [ DOLLZONE ] Reiko
» Quilt mystere de Reiko Kato bloc 1 fini
» The Top Secret
» Shugo Chara! - Character Song Collection CD 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
raining in tokyo ☆  :: tokyo -- 東京 :: minato-
Sauter vers: